Witch of the City

La sédentarité est un mode de vie qui prend de plus en plus de l’ampleur dans la société actuelle. Certes, l’on s’y complaît bien souvent mais il ne faut pas perdre de vue que cela peut avoir de nombreuses répercussions sur la santé. Quels sont les dangers liés à un mode de vie sédentaire ? Vous le découvrirez dans cet article.

Quand peut-on dire qu’un individu mène une vie sédentaire ?

Avant tout, il faudrait faire la différence entre la sédentarité et l’inactivité physique. C’est une confusion que font bon nombre de personnes. Le fait d’être inactif physiquement ne veut pas dire que l’on est sédentaire. En effet l’inactivité physique est caractérisée par une activité physique en dessous de la moyenne. La sédentarité quant à elle se caractérise par une très faible dépense d’énergie en position assise ou allongée. Vous êtes donc sédentaire lorsque vous êtes tout le temps sur place (assis ou allongé) que ce soit au travail, durant votre déplacement, devant la télévision où même lorsque vous lisez. En quelques mots, vous êtes sédentaire lorsque vous ne bougez pas du tout et que votre dépense énergétique est proche de zéro.

Quelles sont les maladies liées à la sédentarité ?

Considérée par l’OMS comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde, la sédentarité est un mal des plus fréquents de notre ère. Vous l’adorez mais elle, elle vous tue. Comment ? Elle vous cause tous simplement de nombreuses maladies dont :

L’obésité : La sédentarité est la principale cause de l’obésité. Le fait de manger et de ne pas du tout bouger peut entraîner une accumulation excessive de déchets et graisse dans l’organisme. Et une fois que l’obésité s’installe, vous pouvez dire bonjour à d'autres maladies.

Les douleurs articulaires : L’arthrose n’est pas seulement liée à la vieillesse. Le mode de vie sédentaire en augmente le risque. En effet, en restant assis tous le temps, les muscles du haut du corps sont rarement sollicités et ceux du bas du corps, pas du tout. À force d’être inactifs, ils finissent par lâcher. Au moindre effort, douleur. Vos genoux, votre dos et vos hanches sont touchés. La sédentarité favorisant l’obésité, le risque d’arthrose est d’autant plus accru. Conséquence finale, vous avez seulement 30 mais vous êtes aussi usé qu’un vieillard de 70 ans.

Les maladies cardiovasculaires et l’insuffisance cardiaque : Rester assis trop longtemps et tout le temps augmente le risque de décès. Entretenir son cœur c’est avant tout faire une activité physique régulière. Le sédentaire, ne se dépense pas. Il est donc plus exposé à ces maladies surtout lorsque le surpoids et le diabète s’invitent.

Le diabète : Les médecins ont prouvé que mener un mode de vie sédentaire augmentait les chances de contracter un diabète de type 2 de 25 %. En restant assis, vous ne dépensez aucune énergie et si votre alimentation est impropre, vous risquez d’accumuler beaucoup trop de sucre dans votre organisme.

Le cancer : Ne pas bouger augmente également le risque de contracter un cancer. Certains cancers sont assez fréquents chez les personnes sédentaires : le cancer du côlon, le cancer de l’endométriose (chez les femmes) et les cancers du poumon.

L’anxiété, la dépression : La sédentarité peut également impacter votre santé mentale. Elle accroît les risques d’anxiété et de dépression.

La sédentarité est responsable de nombreuses autres maladies dont l’hypertension artérielle ou encore l’ostéoporose. C’est la gangrène du siècle.

Comment y remédier ?

Bougez-vous ! Si vous êtes du genre à rester assis tout le temps au bureau ou devant la télé, vous pouvez : vous levez régulièrement ou faire de petits exercices assis. Préférez également les escaliers aux ascenseurs, rester debout dans le métro plutôt qu’assis ou encore, aller au travail à pieds ou à vélo. L’idéal serait surtout de trouver une activité physique régulière qui vous plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *