Witch of the City

L’entretien d’un jardin durant toute une année n’est pas toujours un exercice facile. Ce qui complique davantage la tâche, c’est sans doute la pousse et la prolifération des mauvaises herbes. Venir à bout de ces mauvaises herbes avec des produits chimiques n’étant pas la meilleure solution pour les enfants, les animaux de compagnie et l’environnement, vous êtes à la fuite d’autres méthodes. Cet article vous présente des moyens simples pour venir à bout des mauvaises herbes.

Le binage

Le binage est une technique de désherbage manuelle pour se débarrasser des mauvaises herbes de votre jardin. Il consiste à retourner la structure solide de la terre grâce à un outil adapté. En faisant ainsi, vous déracinez dans le même temps les mauvaises herbes. Pour réussir à biner convenablement votre jardin, il vous faut les outils ci-après : la serfouette, le grattoir du jardin, la houe, et la binette Nanterre. Le binage doit être fait de façon régulière pour éviter de nouvelles pousses de mauvaises herbes.

La méthode du faux semi

Pour se débarrasser des mauvaises herbes, le faux semi se présente comme la technique la plus écologique de toutes. Pour le faire, il vous suffit de préparer le sol comme lorsqu’on veut faire un semis. Pratiquement une semaine après cette opération, vous remarquerez la pousse de nouvelles mauvaises herbes, il s’agira de les arracher. Une fois ces jeunes plantes arrachées, pouvez maintenant planter sur le sol, les risques de repousse de mauvaises herbes viennent d’être considérablement limités.

Le désherbage thermique

Il consiste à produire un choc thermique afin de faire exploser les cellules végétales puis la mauvaise herbe sèche dans l’intervalle de 2 jours. Le choc thermique est provoqué avec un brûleur à gaz ou toute autre résistance électrique placée au bout d’une canne (à une température comprise entre 60 et 90 °C). Cette technique, bien qu’efficace, est à mettre en œuvre avec beaucoup de précautions et de délicatesse afin d’éviter d’éventuels incendies.

Le paillage

Encore appelée la technique de recouvrement est une méthode préventive contre la prolifération des mauvaises herbes dans votre jardin. Il vous suffit de recouvrir la potion de terre concernée par une couche de 10 à 20 cm de paillage. Suite au recouvrement, les mauvaises herbes qui réussiront à pousser seront éparpillées et peuvent donc être facilement arrachées à la main. Une autre méthode de recouvrement consiste à couvrir la partie du jardin à désherber d’une bâche noire en plastique ou en caoutchouc. En recouvrant ainsi le sol, vous privez les mauvaises herbes du soleil. Le soleil étant important pour leur survie, il meurt au bout de quelques semaines.

Le désherbage mécanique

Il existe plusieurs outils pouvant vous permettre de faire du désherbage mécanique. Entre autres, il y a la tonte. La tonte est une technique de désherbage mécanique considérée comme l’une des meilleures. Elle est efficace pour vous débarrasser des mauvaises herbes qui poussent dans le gazon. Le passage de la tondeuse évite que ces herbes ne fleurissent et dissipe leurs graines dans le même temps. Dans le lot des techniques mécaniques, vous pouvez aussi faire recours à la motobineuse. La motobineuse est l’engin de désherbage qui agit en sectionnant et en enterrant toutes les mauvaises sur son passage. C’est l’idéal pour un potager à la proche d’une nouvelle saison.

Le désherbage à l’eau chaude

L’eau de cuisson bouillante de pâtes, de riz, des pommes de terre ou de la carotte peut s’avérer efficace pour vous débarrasser des mauvaises herbes. Il s’agit de verser cette eau chaude sur la surface du sol où les mauvaises herbes poussent tout en faisant attention à vos plantes. Cette technique est plus efficace si c’est d’une eau salée, car, le sel favorise le dessèchement des plantes. Vous pouvez également directement pulvériser de l’eau chaude sur la racine des mauvaises herbes avec une machine à valeur. L’eau chaude atteint directement leur racine puis vous êtes débarrassé d’elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *